Commander

2

Histoire, Géographie, Éducation civique 4e

Dossier 1

Voltaire, modèle du philosophe de l’Europe des Lumières

Fils d'un notaire parisien, Voltaire (1694-1778) est un des principaux philosophes des Lumières. Dans les salons, à la cour de Versailles, de Berlin ou dans son château de Ferney, il est en contact avec les plus grands penseurs et savants de son temps. Ses grandes batailles sont la défense de la justice et la défense de la tolérance religieuse. Ses critiques contre l'ordre social et l'Église lui valent d'être emprisonné et exilé à plusieurs reprises.

Pourquoi Voltaire est-il considéré comme le modèle du philosophe cosmopolite de l'Europe des Lumières ?

Documents

 

Voltaire (1694-1778)

Maurice Quentin de La Tour (1704-1788), François-Marie Arouet de Voltaire, 1736, huile sur toile (Musée Antoine-Lécuyer, Saint-Quentin) Getty Images

{"id":"4419","resType":"image","gutType":"61","title":"Voltaire (1694-1778)","datas":{"credits":"Getty Images","origine":"http:\/\/www.museeantoinelecuyer.fr\/catalogue2.asp?catalogue_id=1983.7.33#","license":"","source":"Maurice Quentin de La Tour (1704-1788), <span class=\"g-n-ral-ref\">Fran&ccedil;ois-Marie Arouet de Voltaire<\/span>, 1736, huile sur toile (Mus&eacute;e Antoine-L&eacute;cuyer, Saint-Quentin)","caption":"De son vrai nom Fran&ccedil;ois-Marie Arouet, Voltaire est n&eacute; dans un milieu bourgeois ais&eacute;. C&rsquo;est d&rsquo;abord un po&egrave;te mondain. &Agrave; la suite d&rsquo;une dispute avec un noble, il s&rsquo;exile en Angleterre (1726). Apr&egrave;s dix ans pass&eacute;s chez son amie Madame du Ch&acirc;telet, il fr&eacute;quente les cours d&rsquo;Europe, avant de se retirer dans son ch&acirc;teau de Ferney, pr&egrave;s de Gen&egrave;ve, d&rsquo;o&ugrave; il entretient une vaste correspondance et o&ugrave; il re&ccedil;oit de nombreux visiteurs, se d&eacute;signant lui-m&ecirc;me comme &laquo; l&rsquo;aubergiste de l&rsquo;Europe &raquo;. Il a laiss&eacute; de nombreux &eacute;crits : po&eacute;sie, contes philosophiques (<span class=\"g-n-ral-ref\">Zadig<\/span>, <span class=\"g-n-ral-ref\">Candide<\/span>), correspondance, etc.","thumb":"\/upload\/deborah\/thumb.small.89857231_10.jpg","medium":"\/upload\/deborah\/89857231_10.jpg","max":"\/upload\/deborah\/max.89857231_10.jpg","title":"","comments":null,"delivery_comments":null},"rubric_order":""}
L'aubergiste de l'Europe

Jean Huber (1721-1786), Le Déjeuner des philosophes, xviiie siècle, gravure à l’eau-forte (BnF) BnF

{"id":"2066","resType":"image","gutType":"61","title":"L'aubergiste de l'Europe","datas":{"credits":"BnF","origine":"http:\/\/www.voltaire.ox.ac.uk\/bestermancentre\/docs\/Le-souper-des-philosophes.jpg","license":"","source":"Jean Huber (1721-1786), <span class=\"g-n-ral-ref\">Le D&eacute;jeuner des philosophes<\/span>, <span class=\"g-n-ral-small-cap\">xviii<\/span><span class=\"exposant-exp\">e<\/span> si&egrave;cle, gravure &agrave; l&rsquo;eau-forte (BnF)","caption":"Plusieurs philosophes sont r&eacute;unis autour de Voltaire (qui l&egrave;ve la main pour parler) dans son ch&acirc;teau de Ferney : Diderot et d&rsquo;Alembert &agrave; sa gauche, Condorcet discutant avec le P&egrave;re Adam, en noir, &agrave; sa droite. La sc&egrave;ne, imagin&eacute;e par Huber, n&rsquo;a jamais eu lieu : jamais Diderot n&rsquo;est venu &agrave; Ferney et les autres invit&eacute;s en furent les h&ocirc;tes &agrave; des dates diff&eacute;rentes.","thumb":"\/upload\/deborah\/thumb.small.N2__VOLTAIRE__Le_d__jeuner_des_philosophes-1.jpg","medium":"\/upload\/deborah\/N2__VOLTAIRE__Le_d__jeuner_des_philosophes-1.jpg","max":"\/upload\/deborah\/max.N2__VOLTAIRE__Le_d__jeuner_des_philosophes-1.jpg","title":"","comments":null,"delivery_comments":null},"rubric_order":""}

Le commerce, qui a enrichi les citoyens en Angleterre, a contribué à les rendre libres, et cette liberté a étendu le commerce à son tour ; de là s’est formée la grandeur de l’État. C’est le commerce qui a établi peu à peu les forces navales par qui les Anglais sont les maîtres des mers […].

En France est marquis qui veut ; et quiconque arrive à Paris du fond d’une province avec de l’argent à dépenser, et un nom en ac ou en ille, peut dire : « un homme comme moi, un homme de ma qualité », et mépriser souverainement un négociant […]. Je ne sais pourtant lequel est le plus utile à un État, ou un seigneur bien poudré qui sait précisément à quelle heure le roi se lève, à quelle heure il se couche, et qui se donne des airs de grandeur en jouant le rôle d’esclave dans l’antichambre d’un ministre, ou un négociant1 qui enrichit son pays, donne de son cabinet des ordres à Surate2 et au Caire, et contribue au bonheur du monde.



1 commerçant.
2 ville située en Inde


D’après Voltaire, 10e des Lettres philosophiques ou Lettres anglaises, 1734

{"id":"2067","resType":"text","gutType":"65","title":"L'ironie contre la noblesse","datas":{"content":"<p class=\"documents-doc-courant\">Le commerce, qui a enrichi les citoyens en Angleterre, a contribu\u00e9 \u00e0 les rendre libres, et cette libert\u00e9 a \u00e9tendu le commerce \u00e0 son tour ; de l\u00e0 s\u2019est form\u00e9e la grandeur de l\u2019\u00c9tat. C\u2019est le commerce qui a \u00e9tabli peu \u00e0 peu les forces navales par qui les Anglais sont les ma\u00eetres des mers [\u2026].<\/p>\n<p class=\"documents-doc-courant\">En France est marquis qui veut ; et quiconque arrive \u00e0 Paris du fond d\u2019une province avec de l\u2019argent \u00e0 d\u00e9penser, et un nom en ac ou en ille, peut dire : \u00ab un homme comme moi, un homme de ma qualit\u00e9 \u00bb, et m\u00e9priser souverainement un n\u00e9gociant [\u2026]. Je ne sais pourtant lequel est le plus utile \u00e0 un \u00c9tat, ou un seigneur bien poudr\u00e9 qui sait pr\u00e9cis\u00e9ment \u00e0 quelle heure le roi se l\u00e8ve, \u00e0 quelle heure il se couche, et qui se donne des airs de grandeur en jouant le r\u00f4le d\u2019esclave dans l\u2019antichambre d\u2019un ministre, ou un <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote3228\" data-id=\"3228\">n\u00e9gociant<sup>1<\/sup><\/span> qui enrichit son pays, donne de son cabinet des ordres \u00e0 <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote3229\" data-id=\"3229\">Surate<sup>2<\/sup><\/span> et au Caire, et contribue au bonheur du monde.<\/p><br \/><br \/><div class=\"footNoteArea\" style=\"display:none;\">&nbsp;<\/div>\n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"3228\" id=\"defFoot3228\">\n <span class=\"counter\">\n 1\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n commer\u00e7ant.\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"3229\" id=\"defFoot3229\">\n <span class=\"counter\">\n 2\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n ville situ\u00e9e en Inde\n <\/span>\n <\/div>\n ","title":"","complements":null,"credits":"","credits2":null,"license":null,"source":"","origine":"&nbsp;","caption":"D\u2019apr\u00e8s Voltaire, 10<span class=\"exposant-exp\">e<\/span> des <span class=\"g-n-ral-ref\">Lettres philosophiques ou Lettres anglaises<\/span>, 1734","comments":null},"rubric_order":""}

 

Ce traité est rédigé en pleine affaire Calas et y fait directement allusion.

La fureur qu’inspirent l’esprit dogmatique et l’abus de la religion chrétienne mal entendue a répandu autant de sang, a produit autant de désastres en Allemagne, en Angleterre, et même en Hollande qu’en France […]. Moins de dogmes, moins de disputes, moins de malheurs : si cela n’est pas vrai, j’ai tort. La religion est instituée pour nous rendre heureux dans cette vie et dans l’autre. Que faut-il pour être heureux dans la vie à venir ? Être juste. Pour être heureux dans celle-ci […] que faut-il ? Être indulgent.



D’après Voltaire, Traité sur la tolérance, 1763

{"id":"2068","resType":"text","gutType":"65","title":"L'ennemi de l'intol\u00e9rance religieuse","datas":{"content":"<p class=\"documents-doc-chapeau\">Ce trait\u00e9 est r\u00e9dig\u00e9 en pleine affaire Calas et y fait directement allusion.<\/p>\r\n<p class=\"documents-doc-courant\">La fureur qu&rsquo;inspirent l&rsquo;esprit dogmatique et l&rsquo;abus de la religion chr\u00e9tienne mal entendue a r\u00e9pandu autant de sang, a produit autant de d\u00e9sastres en Allemagne, en Angleterre, et m\u00eame en Hollande qu&rsquo;en France [&hellip;]. Moins de dogmes, moins de disputes, moins de malheurs : si cela n&rsquo;est pas vrai, j&rsquo;ai tort. La religion est institu\u00e9e pour nous rendre heureux dans cette vie et dans l&rsquo;autre. Que faut-il pour \u00eatre heureux dans la vie \u00e0 venir ? &Ecirc;tre juste. Pour \u00eatre heureux dans celle-ci [&hellip;] que faut-il ? &Ecirc;tre indulgent.<\/p>","title":"","complements":null,"credits":"","credits2":null,"license":null,"source":"","origine":"","caption":"D&rsquo;apr&egrave;s Voltaire, <span class=\"g-n-ral-ref\">Trait&eacute; sur la tol&eacute;rance<\/span>, 1763","comments":null},"rubric_order":""}

 
Le combat pour la justice

Jean-Baptiste Delafosse (1721-1775), La Malheureuse Famille Calas, 1765, d’après un dessin de Carmontelle, célèbre dessinateur, eau-forte et burin, 35,5 x 43,2 cm (BnF) BnF

{"id":"2069","resType":"image","gutType":"61","title":"Le combat pour la justice","datas":{"credits":"BnF","origine":"http:\/\/expositions.bnf.fr\/lumieres\/grand\/048.htm","license":"","source":"Jean-Baptiste Delafosse (1721-1775), <span class=\"g-n-ral-ref\">La Malheureuse Famille Calas<\/span>, 1765, d&rsquo;apr&egrave;s un dessin de Carmontelle, c&eacute;l&egrave;bre dessinateur, eau-forte et burin, 35,5 x 43,2 cm (BnF)","caption":"Calviniste, Jean Calas est ex&eacute;cut&eacute; en 1762 car il est accus&eacute; d&rsquo;avoir tu&eacute; son fils qui voulait se convertir au catholicisme, alors que la famille parle de suicide. Voltaire obtient la r&eacute;vision du proc&egrave;s, r&eacute;fute l&rsquo;accusation et rend cr&eacute;dible l&rsquo;id&eacute;e du suicide. Une campagne d&rsquo;opinion mobilise l&rsquo;argent n&eacute;cessaire &agrave; un nouveau proc&egrave;s : Carmontelle fait ainsi graver cette sc&egrave;ne dont la vente doit financer un avocat de talent pour la famille. Calas est r&eacute;habilit&eacute; en 1765. Pour l&rsquo;Europe, Voltaire devient &laquo; l&rsquo;homme de Calas &raquo;.","thumb":"\/upload\/deborah\/thumb.small.AA_3__DELAFOSSE_JEAN_BAPTISTE_.jpg","medium":"\/upload\/deborah\/AA_3__DELAFOSSE_JEAN_BAPTISTE_.jpg","max":"\/upload\/deborah\/max.AA_3__DELAFOSSE_JEAN_BAPTISTE_.jpg","title":"","comments":null,"delivery_comments":null},"rubric_order":""}
Le philosophe à la cour de Frédéric II

Chambre rococo aménagée pour Voltaire au château de Sans-Souci, à Potsdam, par Frédéric ii de Prusse akg-images / Erich Lessing

{"id":"2089","resType":"image","gutType":"61","title":"Le philosophe \u00e0 la cour de Fr\u00e9d\u00e9ric II","datas":{"credits":"akg-images \/ Erich Lessing","origine":"tir\u00e9 de Marcello Morelli, Splendeurs des palais royaux, Gr\u00fcnd 2000, p. 162 gauche centre cr\u00e9dits photo Brandenburg\/Bildarchiv","license":"","source":"Chambre rococo am&eacute;nag&eacute;e pour Voltaire au ch&acirc;teau de Sans-Souci, &agrave; Potsdam, par Fr&eacute;d&eacute;ric <span class=\"g-n-ral-small-cap\">ii<\/span> de Prusse","caption":"Le d&eacute;cor <span class=\"important-imp-voc\">rococo<\/span> de la chambre est typique des Lumi&egrave;res. Le s&eacute;jour de Voltaire &agrave; Potsdam s&rsquo;ach&egrave;ve par une brouille avec Fr&eacute;d&eacute;ric <span class=\"g-n-ral-small-cap\">ii<\/span>, qui le fait arr&ecirc;ter &agrave; cause d&rsquo;&eacute;crits moqueurs pr&eacute;par&eacute;s par Voltaire contre lui.","thumb":"\/upload\/deborah\/thumb.small.akg_64483.jpg","medium":"\/upload\/deborah\/akg_64483.jpg","max":"\/upload\/deborah\/max.akg_64483.jpg","title":"","comments":null,"delivery_comments":null},"rubric_order":""}
 

Analyse et Récit

 
 

Menu

Annotations du document

Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
  Remarques Actualités
Découvrez nos applications pour tablettes et smartphones
Retrouvez vos 16 manuels collaboratifs sur tablettes ! Découvrez la vidéo de présentation des manuels pour tablettes sur notre page d'accueil. 

Et pour que vos élèves finissent l'année en beauté... conseillez-leur nos applications de révision pour le brevet ! Elles sont disponibles ici.

Une question ? Nous sommes à votre écoute au 01.55.25.75.00 ou sur contact@lelivrescolaire.fr