Commander

Français 4e

Fiche de conjugaison 16

Formation et valeurs du conditionnel présent et passé

Observons

fiche_16_illustration.pnga) Les parents du Petit Poucet ne l'auraient certainement
b) pas abandonné s'ils avaient eu les moyens de le nourrir.
Nous serions venus si la date de l'invitation avait été précisée !

> Qu'expriment les verbes en bleu dans ces phrases ?

 

 

 



 

 

 

Retenons

Formation et conjugaison du conditionnel

  • On forme le conditionnel présent en mettant après le « r » du radical du futur les terminaisons de l'imparfait de l'indicatif -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
  • Exemple : Je chanterai (futur) je chanterais (conditionnel présent)
  • Le conditionnel passé est la forme composée correspondant au conditionnel présent. Il est formé de l'auxiliaire avoir
    ou être au conditionnel présent et du participe passé du verbe conjugué.
     
 

Chanter

Venir

Futur simple

Je chanterai

Je viendrai

Conditionnel présent

Je chanterais

Je viendrais

Conditionnel passé

J'aurais chanté

Je serais venu(e)


La valeur modale du conditionnel

  • Lorsqu'il est employé dans le verbe principal de la phrase, le conditionnel a une valeur modale, c'est-à-dire qu'il est employé comme un mode. Dans ce cas-là, le conditionnel peut servir à :
  • exprimer un souhait ou un regret J'aurais voulu venir. / Je serais bien venu à ta fête.
  • exprimer un doute ou une indignation Il serait déjà sorti ? / Il aurait fait ça ?
  • donner une information en la présentant comme incertaine Il aurait été aperçu au parc ce matin.
  • atténuer une affirmation Ce ne serait pas gentil.
  • évoquer un monde imaginaire ou possible Avec lui nous irions au bout du monde !
  • Dans un système conditionnel, le conditionnel peut être employé avec l'imparfait ou avec le plus-que-parfait.
  • Employé avec l'imparfait, le conditionnel présent sert à exprimer :
  • le potentiel, un événement présenté comme étant possible dans le présent,
  • Si j'étais en retard, tu ne serais pas content.
  • l'irréel du présent, c'est-à-dire une hypothèse dont on est certain qu'elle ne peut se réaliser dans le présent.
  • Si j'étais riche, je serais heureux.
     
  • Employé avec le plus-que-parfait, le conditionnel passé sert à exprimer l'irréel du passé, c'est-à-dire une hypothèse qui ne s'est jamais réalisée.
     
  • Si j'avais été riche, j'aurais été heureux.

La valeur temporelle du conditionnel : l'expression du futur dans le passé

  • Quand il est employé dans un récit au passé, le conditionnel présent sert à exprimer une action située dans l'avenir par rapport à un repère passé.
  • Virginie pensait (le 24 décembre) que Paul reviendrait le lendemain (le 25 décembre de la même année).
  • Cette phrase évoque le futur par rapport à un repère passé.
  • Le conditionnel passé sert à exprimer une action à venir en fonction du moment où elle sera effectivement terminée.
  • Virginie pensait (hier, lundi) que Paul serait rentré le lendemain (aujourd'hui, mardi).

Liste des exercices

Exercice N°1
Exercice N°2
Exercice N°3
Exercice N°4
Exercice N°5
Exercice N°6

Exercice

  Remarques Actualités
Découvrez notre calendrier de l'avent du prof "geek" :)


Raccourcis clavier, Google Drive, outils pour réaliser des frises chronologiques... Retrouvez toutes nos ressources et astuces pour intégrer le numérique dans vos classes sur notre calendrier de l'avent spécial numérique !