Commander

16

Histoire-Géographie 5e

Leçon

Les inégalités face aux risques

De l'aléa à la catastrophe

    Les aléas naturels sont des phénomènes exceptionnels qui résultent de la dynamique terrestre (volcanisme, séisme, cyclone,  inondation...). Ils sont sources de risques dits naturels pour l'homme lorsqu'ils touchent des espaces habités. 
    Le risque est un événement potentiel. S'il se concrétise, on parle alors de catastrophe.

   Un même aléa peut avoir un impact différent selon la vulnérabilité de l'espace et de la société concernés. On mesure la vulnérabilité par le degré d'exposition à l'aléa, l'importance des enjeux humains (présence de population dans les zones à risque) et économiques (présence d'infrastructures coûteuses), la capacité de prévention et de gestion du risque (doc. 3).
    Les pays pauvres sont particulièrement vulnérables aux risques, notamment du fait de la précarité des constructions ou du faible degré de prévention. Les catastrophes y sont généralement plus meurtrières que dans les pays développés (étude de cas 1 et 2).
    Ces inégalités s'observent aussi à l'échelle locale : les populations les plus pauvres sont les plus vulnérables, dans les pays pauvres comme dans les pays développés (doc. 2 et 3).

    Dans les pays développés, la mise en place de politiques de prévention et de gestion du risque a réduit fortement le nombre de victimes. Grâce à la création de réseaux de surveillance (doc. 1),  on peut prévenir le risque et informer les populations à temps.
    Les pays pauvres n'ont généralement pas les moyens de mettre en place de telles politiques.

Documents

 

{"id":"8871","resType":"image","gutType":"216","title":"Le risque m\u00e9t\u00e9o","datas":{"credits":"<br>","origine":"\/upload\/books\/16_lec_Doc5_carte_de_vigilance_CS2.jpg","license":"0","source":"<br>","caption":"","thumb":"\/upload\/books\/thumb.small.16_lec_Doc5_carte_de_vigilance_CS2.jpg","medium":"\/upload\/books\/16_lec_Doc5_carte_de_vigilance_CS2.jpg","max":"\/upload\/books\/max.16_lec_Doc5_carte_de_vigilance_CS2.jpg","title":null,"comments":null,"delivery_comments":null},"rubric_order":""}

 Les catastrophes naturelles constituent une menace pour le développement durable. C’est particulièrement vrai dans le cas des pays les plus pauvres et les plus marginalisés. Le séisme qui a affecté la ville de Bam, en Iran, en 2003, a tué plus de 40 000 personnes parce que les maisons en brique crues n’étaient pas conçues pour résister à des secousses sismiques importantes, d’où le grand nombre de victimes. Cela conduit à établir une relation évidente entre le niveau de vie et le nombre de victimes : une catastrophe contribue à creuser les inégalités.

 Les catastrophes naturelles entre 1990 et 2000 ont absorbé 15,21% du PIB du Bangladesh, 12, 58% de celui de la Jamaïque et 15,6% de celui du Nicaragua.



Yvette Veyret, Atlas des développements durables, Autrement, 2009

{"id":"8872","resType":"text","gutType":"217","title":"In\u00e9galit\u00e9s devant les risques et niveau de d\u00e9veloppement","datas":{"content":"<div class=\"textIntroduction\"><\/div><br \/><p><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Les <span class=\"vocWord\" data-id=\"1741\" data-orig=\"Y2F0YXN0cm9waGU=\" data-alternative=\"\" data-def=\"w6l2w6huZW1lbnQgYnJ1dGFsLCByw6lhbGlzYXRpb24gY29uY3LDqHRlIGR1IHJpc3F1ZSwgcXVpIHByb3ZvcXVlIGRlcyBkw6lnw6J0cyBodW1haW5zIGV0IG1hdMOpcmllbHMgY29uc8OpcXVlbnRzLg==\">catastrophes<\/span> naturelles constituent une menace pour le d\u00e9veloppement durable. C\u2019est particuli\u00e8rement vrai dans le cas des pays les plus pauvres et les plus marginalis\u00e9s. Le s\u00e9isme qui a affect\u00e9 la ville de Bam, en Iran, en 2003, a tu\u00e9 plus de 40 000 personnes parce que les maisons en brique crues n\u2019\u00e9taient pas con\u00e7ues pour r\u00e9sister \u00e0 des secousses sismiques importantes, d\u2019o\u00f9 le grand nombre de victimes. Cela conduit \u00e0 \u00e9tablir une relation \u00e9vidente entre le niveau de vie et le nombre de victimes : une <span class=\"vocWord\" data-id=\"1741\" data-orig=\"Y2F0YXN0cm9waGU=\" data-alternative=\"\" data-def=\"w6l2w6huZW1lbnQgYnJ1dGFsLCByw6lhbGlzYXRpb24gY29uY3LDqHRlIGR1IHJpc3F1ZSwgcXVpIHByb3ZvcXVlIGRlcyBkw6lnw6J0cyBodW1haW5zIGV0IG1hdMOpcmllbHMgY29uc8OpcXVlbnRzLg==\">catastrophe<\/span> contribue \u00e0 creuser les in\u00e9galit\u00e9s.<\/p>\n<p><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Les <span class=\"vocWord\" data-id=\"1741\" data-orig=\"Y2F0YXN0cm9waGU=\" data-alternative=\"\" data-def=\"w6l2w6huZW1lbnQgYnJ1dGFsLCByw6lhbGlzYXRpb24gY29uY3LDqHRlIGR1IHJpc3F1ZSwgcXVpIHByb3ZvcXVlIGRlcyBkw6lnw6J0cyBodW1haW5zIGV0IG1hdMOpcmllbHMgY29uc8OpcXVlbnRzLg==\">catastrophes<\/span> naturelles entre 1990 et 2000 ont absorb\u00e9 15,21% du PIB du Bangladesh, 12, 58% de celui de la Jama\u00efque et 15,6% de celui du Nicaragua.<\/p>","title":null,"complements":null,"credits":"<br>","credits2":null,"license":null,"source":"Yvette Veyret, <em>Atlas des d\u00e9veloppements <\/em><em>durables<\/em>, Autrement, 2009 <br>","origine":"","caption":"","comments":null},"rubric_order":""}

 

 Le 29 Août 2005, le cyclone Katrina a frappé la ville de La Nouvelle-Orléans, faisant 1 336 morts et des centaines de milliers de sans-abris. Les zones basses, plus touchées par les inondations, étaient habitées par les populations les plus pauvres car habiter sur les hauteurs coûte trop cher. 
 On ne sait pas encore combien de personnes ont été tuées par le cyclone mais des centaines de milliers de rescapés sont aujourd’hui en danger. Alors que l’alerte avait été donnée, certaines de ces personnes n’avaient pas pu fuir les régions concernées, souvent parce qu’elles n’avaient pas de voiture. En fait, ce sont aujourd’hui les Américains les plus pauvres qui se retrouvent à la rue. Sans eau ni électricité, ces rescapés ont à peine eu de quoi manger depuis lundi… Ils attendent parfois les secours dans des endroits totalement coupés du monde : les ponts se sont écroulés, les routes sont envahies par les eaux et l’aide n’est pas assez nombreuse. La Nouvelle-Orléans, une ville qui comprenait 1,4 million d’habitants, est ainsi presque totalement inondée. Cette catastrophe naturelle montre que le pays le plus puissant du monde peine à organiser des secours et qu’il abrite, lui aussi, de nombreuses personnes pauvres.



Les Clés de l’actualité junior, 3 septembre 2005

{"id":"8873","resType":"text","gutType":"217","title":"Le cyclone Katrina a frapp\u00e9 les plus pauvres","datas":{"content":"<div class=\"textIntroduction\"><\/div><br \/><p><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Le 29 Ao\u00fbt 2005, le cyclone Katrina a frapp\u00e9 la ville de La Nouvelle-Orl\u00e9ans, faisant 1&nbsp;336 morts et des centaines de milliers de sans-abris. Les zones basses, plus touch\u00e9es par les inondations, \u00e9taient habit\u00e9es par les populations les plus pauvres car habiter sur les hauteurs co\u00fbte trop cher.&nbsp; <br><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>On ne sait pas encore combien de personnes ont \u00e9t\u00e9 tu\u00e9es par le cyclone mais des centaines de milliers de rescap\u00e9s sont aujourd\u2019hui en danger. Alors que l\u2019alerte avait \u00e9t\u00e9 donn\u00e9e, certaines de ces personnes n\u2019avaient pas pu fuir les r\u00e9gions concern\u00e9es, souvent parce qu\u2019elles n\u2019avaient pas de voiture. En fait, ce sont aujourd\u2019hui les Am\u00e9ricains les plus pauvres qui se retrouvent \u00e0 la rue. Sans eau ni \u00e9lectricit\u00e9, ces rescap\u00e9s ont \u00e0 peine eu de quoi manger depuis lundi\u2026 Ils attendent parfois les secours dans des endroits totalement coup\u00e9s du monde : les ponts se sont \u00e9croul\u00e9s, les routes sont envahies par les eaux et l\u2019aide n\u2019est pas assez nombreuse. La Nouvelle-Orl\u00e9ans, une ville qui comprenait 1,4 million d\u2019habitants, est ainsi presque totalement inond\u00e9e. Cette <span class=\"vocWord\" data-id=\"1741\" data-orig=\"Y2F0YXN0cm9waGU=\" data-alternative=\"\" data-def=\"w6l2w6huZW1lbnQgYnJ1dGFsLCByw6lhbGlzYXRpb24gY29uY3LDqHRlIGR1IHJpc3F1ZSwgcXVpIHByb3ZvcXVlIGRlcyBkw6lnw6J0cyBodW1haW5zIGV0IG1hdMOpcmllbHMgY29uc8OpcXVlbnRzLg==\">catastrophe<\/span> naturelle montre que le pays le plus puissant du monde peine \u00e0 organiser des secours et qu\u2019il abrite, lui aussi, de nombreuses personnes pauvres.<em><br><\/em><\/p>","title":null,"complements":null,"credits":"<br>","credits2":null,"license":null,"source":"<em>Les Cl\u00e9s de l\u2019actualit\u00e9 junior<\/em>, 3 septembre 2005","origine":"","caption":"","comments":null},"rubric_order":""}

 

Quito, capitale de l’Equateur, est entourée par quatre volcans dont la cendre, en se mélangeant aux neiges éternelles, peut, lors des éruptions, provoquer des coulées de boue dévastatrices. Celles-ci dévalent les pentes en empruntant les vallées. Or, c’est précisément dans ces vallées que sont installés les bidonvilles construits par les populations pauvres issues de l’exode rural.

Image Source / Alamy

{"id":"8874","resType":"image","gutType":"216","title":"La ville de Quito (Equateur)","datas":{"credits":"Image Source \/ Alamy","origine":"\/upload\/books\/17-lec1-Quito_volcan.jpg","license":"0","source":"<br>","caption":"<p><em>Quito, capitale de l\u2019Equateur, est entour\u00e9e par quatre volcans dont la cendre, en se m\u00e9langeant aux neiges \u00e9ternelles, peut, lors des \u00e9ruptions, provoquer des coul\u00e9es de boue d\u00e9vastatrices. Celles-ci d\u00e9valent les pentes en empruntant les vall\u00e9es. Or, c\u2019est pr\u00e9cis\u00e9ment dans ces vall\u00e9es que sont install\u00e9s les bidonvilles construits par les populations pauvres issues de l\u2019exode rural.<\/em><\/p>","thumb":"\/upload\/books\/thumb.small.17-lec1-Quito_volcan.jpg","medium":"\/upload\/books\/17-lec1-Quito_volcan.jpg","max":"\/upload\/books\/max.17-lec1-Quito_volcan.jpg","title":null,"comments":null,"delivery_comments":null},"rubric_order":""}
 

Questions

 
 

Menu

Vocabulaire de la page

Annotations du document

Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
  Remarques Actualités
Offre promotionnelle Papier + Numérique à -50%
Cette année, profitez de notre offre "Manuels papier + Manuels numériques à -50%" et faites entrer votre établissement dans l'ère du numérique !

Découvrez la vidéo de présentation des manuels numériques pour tablettes sur notre page d'accueil. 

Une question ? Nous sommes à votre écoute au 01.55.25.75.00 ou sur contact@lelivrescolaire.fr