Commander

4

Français 5e

Texte 7

Les pèlerins mangés en salade

Documents

 

 Il est nécessaire que nous racontions ici ce qu’il arriva à six pèlerins, qui venaient de Saint-Sébastien (près de Nantes), et qui pour s’abriter cette nuit-là, par peur des ennemis, s’étaient cachés dans le jardin sur les tiges de pois, entre les choux et les laitues.
 Gargantua se trouva quelque peu altéré et demanda si l’on pourrait trouver des laitues pour faire une salade et, en entendant qu’il y en avait de très belles dans cette région, grandes comme des pruniers ou des noyers, il voulut y aller lui-même et emporta dans sa main ce que bon lui sembla. En même temps il emporta les six pèlerins, qui avaient si peur qu’ils n’osaient ni parler ni tousser.
 Comme il les lavait donc d’abord dans la fontaine, les pèlerins se disaient entre eux à voix basse : « Que devons-nous faire ? Nous allons nous noyer ici, en restant au milieu de ces laitues. Faut-il que nous parlions ? Mais, si nous parlons, il nous prendra pour des espions et nous tuera. »
 Et, alors qu’ils délibéraient1 ainsi, Gargantua les mit avec ses laitues dans un plat de la maison, grand comme la tonne de Cîteaux ; et, avec de l’huile, du vinaigre et du sel, il mangeait ces laitues pour se rafraîchir avant de souper, et il avait déjà avalé cinq des pèlerins. Le sixième était dans le plat, caché sous une laitue, mais son bourdon2 dépassait. En l’apercevant, Grandgousier dit à Gargantua :
« Je crois que c’est là une corne d’escargot ; ne le mangez point.
- Pourquoi ? dit Gargantua. Ils sont bons ce mois-ci. »
 Et, en attrapant le bourdon, il extirpa3 en même temps le pèlerin, et il le mangea sans problème ; puis il but une effrayante gorgée de vin de Pineau, et ils attendirent que l’on préparât le souper. Les pèlerins ainsi dévorés évitèrent les meules4 de ses dents du mieux qu’ils purent, et ils pensaient qu’on les avait mis en quelque basse-fosse5 de prison ; et lorsque Gargantua but sa grande gorgée, ils crurent qu’ils allaient se noyer dans sa bouche, et le torrent du vin les emporta presque au gouffre de son estomac ; toutefois, sautant avec leurs bourdons, comme font les Michelots6, ils se mirent à l’abri à l’orée7 des dents. Mais, par malheur, l’un d’eux, tâtant avec son bourdon autour de lui pour savoir s’ils étaient en sûreté, frappa rudement au défaut8 d’une dent creuse et frappa le nerf de la mandibule, ce qui fit très mal à Gargantua, et il commença à crier à cause de la rage qu’il endurait. Donc, pour se soulager du mal, il se fit apporter son cure-dents et, sortant vers le noyer, il vous dénicha Messieurs les pèlerins.
 Car il attrapait l’un par les jambes, un autre par les épaules, un autre par la besace, un autre par la bourse, un autre par l’écharpe, et quant au pauvre hère9 qui l’avait frappé avec son bourdon, il l’accrocha par la braguette ; toutefois ce fut une grande chance pour lui, car il lui perça un chancre10 qui le martyrisait depuis qu’ils avaient passé Ancenis11.

 Ainsi les pèlerins dénichés s’enfuirent en trottant à travers la vigne nouvellement plantée, et la douleur de Gargantua s’apaisa.



1 (de librare, « peser » en latin): peser le pour et le contre d’une décision.
2 long bâton dont les pèlerins s’aident pour marcher.
3 faire sortir.
4 une meule sert à broyer le grain ; ici, c’est une image des dents de Gargantua qui risquent de broyer les pèlerins.
5 profond cachot, dans un château fort.
6 pèlerins du Mont-Saint-Michel.
7 à la limite, à la frontière (se dit en particulier des forêts, ce qui assimile les dents à des arbres).
8 au point faible de (ici de la dent, c’est-à-dire sur une carie)
9 personne misérable.
10 ulcère, qui ronge la peau.
11 petite ville, près de Nantes.


Rabelais, Gargantua, chapitre XXXVIII, adapté par Agnès de Ferluc Rabelais, Gargantua, chapitre XXXVIII, adapté par Agnès de Ferluc

{"id":"11297","resType":"text","gutType":"227","title":"Comment Gargantua mangea en salade six p\u00e8lerins.","datas":{"content":"<p><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Il est n\u00e9cessaire que nous racontions ici ce qu\u2019il arriva \u00e0 six p\u00e8lerins, qui venaient de Saint-S\u00e9bastien (pr\u00e8s de Nantes), et qui pour s\u2019abriter cette nuit-l\u00e0, par peur des ennemis, s\u2019\u00e9taient cach\u00e9s dans le jardin sur les tiges de pois, entre les choux et les laitues.<br \/><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Gargantua se trouva quelque peu alt\u00e9r\u00e9 et demanda si l\u2019on pourrait trouver des laitues pour faire une salade et, en entendant qu\u2019il y en avait de tr\u00e8s belles dans cette r\u00e9gion, grandes comme des pruniers ou des noyers, il voulut y aller lui-m\u00eame et emporta dans sa main ce que bon lui sembla. En m\u00eame temps il emporta les six p\u00e8lerins, qui avaient si peur qu\u2019ils n\u2019osaient ni parler ni tousser.<br \/><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Comme il les lavait donc d\u2019abord dans la fontaine, les p\u00e8lerins se disaient entre eux \u00e0 voix basse : \u00ab Que devons-nous faire ? Nous allons nous noyer ici, en restant au milieu de ces laitues. Faut-il que nous parlions ? Mais, si nous parlons, il nous prendra pour des espions et nous tuera. \u00bb<br \/><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Et, alors qu\u2019ils <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2486\" data-id=\"2486\">d\u00e9lib\u00e9raient<sup>1<\/sup><\/span> ainsi, Gargantua les mit avec ses laitues dans un plat de la maison, grand comme la tonne de C\u00eeteaux ; et, avec de l\u2019huile, du vinaigre et du sel, il mangeait ces laitues pour se rafra\u00eechir avant de souper, et il avait d\u00e9j\u00e0 aval\u00e9 cinq des p\u00e8lerins. Le sixi\u00e8me \u00e9tait dans le plat, cach\u00e9 sous une laitue, mais son <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2487\" data-id=\"2487\">bourdon<sup>2<\/sup><\/span> d\u00e9passait. En l\u2019apercevant, Grandgousier dit \u00e0 Gargantua :<br \/>\u00ab Je crois que c\u2019est l\u00e0 une corne d\u2019escargot ; ne le mangez point.<br \/>- Pourquoi ? dit Gargantua. Ils sont bons ce mois-ci. \u00bb<br \/><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Et, en attrapant le bourdon, il <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2488\" data-id=\"2488\">extirpa<sup>3<\/sup><\/span> en m\u00eame temps le p\u00e8lerin, et il le mangea sans probl\u00e8me ; puis il but une effrayante gorg\u00e9e de vin de Pineau, et ils attendirent que l\u2019on pr\u00e9par\u00e2t le souper. Les p\u00e8lerins ainsi d\u00e9vor\u00e9s \u00e9vit\u00e8rent les <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2489\" data-id=\"2489\">meules<sup>4<\/sup><\/span> de ses dents du mieux qu\u2019ils purent, et ils pensaient qu\u2019on les avait mis en quelque <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2490\" data-id=\"2490\">basse-fosse<sup>5<\/sup><\/span> de prison ; et lorsque Gargantua but sa grande gorg\u00e9e, ils crurent qu\u2019ils allaient se noyer dans sa bouche, et le torrent du vin les emporta presque au gouffre de son estomac ; toutefois, sautant avec leurs bourdons, comme font les <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2491\" data-id=\"2491\">Michelots<sup>6<\/sup><\/span>, ils se mirent \u00e0 l\u2019abri <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2492\" data-id=\"2492\">\u00e0 l\u2019or\u00e9e<sup>7<\/sup><\/span> des dents. Mais, par malheur, l\u2019un d\u2019eux, t\u00e2tant avec son bourdon autour de lui pour savoir s\u2019ils \u00e9taient en s\u00fbret\u00e9, frappa rudement <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2493\" data-id=\"2493\">au d\u00e9faut<sup>8<\/sup><\/span> d\u2019une dent creuse et frappa le nerf de la mandibule, ce qui fit tr\u00e8s mal \u00e0 Gargantua, et il commen\u00e7a \u00e0 crier \u00e0 cause de la rage qu\u2019il endurait. Donc, pour se soulager du mal, il se fit apporter son cure-dents et, sortant vers le noyer, il vous d\u00e9nicha Messieurs les p\u00e8lerins.<br \/><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Car il attrapait l\u2019un par les jambes, un autre par les \u00e9paules, un autre par la besace, un autre par la bourse, un autre par l\u2019\u00e9charpe, et quant au pauvre <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2494\" data-id=\"2494\">h\u00e8re<sup>9<\/sup><\/span> qui l\u2019avait frapp\u00e9 avec son bourdon, il l\u2019accrocha par la braguette ; toutefois ce fut une grande chance pour lui, car il lui per\u00e7a un <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2495\" data-id=\"2495\">chancre<sup>10<\/sup><\/span> qui le martyrisait depuis qu\u2019ils avaient pass\u00e9 <span class=\"oneFootNote\" id=\"textFootNote2496\" data-id=\"2496\">Ancenis<sup>11<\/sup><\/span>.<\/p>\n\n<p><span style=\"margin-left: 20px; width: 0px;\">&nbsp;<\/span>Ainsi les p\u00e8lerins d\u00e9nich\u00e9s s\u2019enfuirent en trottant \u00e0 travers la vigne nouvellement plant\u00e9e, et la douleur de Gargantua s\u2019apaisa.<\/p><br \/><br \/><div class=\"footNoteArea\" style=\"display:none;\">&nbsp;<\/div>\n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2486\" id=\"defFoot2486\">\n <span class=\"counter\">\n 1\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n (de librare, \u00ab peser \u00bb en latin): peser le pour et le contre d\u2019une d\u00e9cision.\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2487\" id=\"defFoot2487\">\n <span class=\"counter\">\n 2\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n long b\u00e2ton dont les p\u00e8lerins s\u2019aident pour marcher.\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2488\" id=\"defFoot2488\">\n <span class=\"counter\">\n 3\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n faire sortir.\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2489\" id=\"defFoot2489\">\n <span class=\"counter\">\n 4\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n une meule sert \u00e0 broyer le grain ; ici, c\u2019est une image des dents de Gargantua qui risquent de broyer les p\u00e8lerins.\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2490\" id=\"defFoot2490\">\n <span class=\"counter\">\n 5\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n profond cachot, dans un ch\u00e2teau fort.\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2491\" id=\"defFoot2491\">\n <span class=\"counter\">\n 6\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n p\u00e8lerins du Mont-Saint-Michel.\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2492\" id=\"defFoot2492\">\n <span class=\"counter\">\n 7\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n \u00e0 la limite, \u00e0 la fronti\u00e8re (se dit en particulier des for\u00eats, ce qui assimile les dents \u00e0 des arbres).\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2493\" id=\"defFoot2493\">\n <span class=\"counter\">\n 8\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n au point faible de (ici de la dent, c\u2019est-\u00e0-dire sur une carie)\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2494\" id=\"defFoot2494\">\n <span class=\"counter\">\n 9\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n personne mis\u00e9rable.\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2495\" id=\"defFoot2495\">\n <span class=\"counter\">\n 10\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n ulc\u00e8re, qui ronge la peau.\n <\/span>\n <\/div>\n \n <div class=\"oneNoteFooterDef\" data-id=\"2496\" id=\"defFoot2496\">\n <span class=\"counter\">\n 11\n <\/span>\n <span class=\"definition\">\n petite ville, pr\u00e8s de Nantes.\n <\/span>\n <\/div>\n ","title":null,"complements":null,"credits":"<br>","credits2":null,"license":null,"source":"Rabelais, <em>Gargantua, <\/em>chapitre XXXVIII, adapt\u00e9 par Agn\u00e8s de Ferluc","origine":"","caption":"","comments":null},"rubric_order":""}

 
 

Questions sur le texte

 
 

Activités Internet et B2i

Menu

Page créée par lelivrescolaire
Le 16 Juin 2010

Annotations du document

Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
Annoter ce document
  • Ce document n'a pas d'annotation
  Remarques Actualités
Découvrez notre calendrier de l'avent du prof "geek" :)


Raccourcis clavier, Google Drive, outils pour réaliser des frises chronologiques... Retrouvez toutes nos ressources et astuces pour intégrer le numérique dans vos classes sur notre calendrier de l'avent spécial numérique !